LIEM HOANG NGOC DEPUTE EUROPEEN…


Fiche Wikipédia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Li%C3%AAm_Hoang-Ngoc 


En 2008, il publie chez Grasset « Sarkonomics »  dont voici les 10 commandements selon l’auteur :
1. Les travailleurs tu exploiteras
2. Les chômeurs tu stigmatiseras
3. La précarité tu répandras
4. Les vieux tu feras travailler
5. La faillite de l’Etat tu simuleras
6. Les bijoux de famille tu braderas
7. Des paquets fiscaux aux riches tu offriras
8. Les pauvres et les malades tu feras payer
9. Ton peuple tu ne consulteras pas
10. Tes habits neufs à la gauche tu prêteras

Sarkonomics,  c’est Made in France… 


Remarque made in France :  Les dix commandements concernant le PS pour l’ensemble de son oeuvre,  cela ne devrait pas être triste non plus…
L’élection de  Liem Hoang Nogc  en tant que député européen (le 07 juin 2009) permet ce constat : dans l’histoire de France, il y aura eu un député européen français d’orgine asiatique avant un député français d’origine asiatique à l’Assemblée nationale. Etrange ou prévisible? La communauté asiatique installée en France n’est-elle pas au final européenne avant d’être française étant donné qu’elle ne se reconnaît pas dans l’immonde propagande « black blanc beur »?

C’est Made in France…

 

5 Réponses à “LIEM HOANG NGOC DEPUTE EUROPEEN…”


  • Non je suis français avant d’être européen.

    Hors sujet:

    J’avoue que j’ai un peu de mal a comprendre le fil conducteur de ton blog tel que tu le décris dans le petit résumé a droite.

    - Tu luttes pour une reconnaissance de la communauté asiatiques de France et contre les stéréotypes nous concernant.
    - Tu ne te reconnais pas dans la France « Black Blanc Beur » qui est impose par les médias

    Pour moi ce sont 2 concepts indépendants mais si je fais la synthèse tu voudrais que les médias, les hommes politiques et les français en général reconnaissent une France « Black Blanc Beur et Jaune »? Est ce l’idée générale de ton blog?

    Merci en tout cas pour ton blog, ça fait toujours plaisir d’avoir des nouvelles de la communaute asiatique de France.
    Même si pour le coup les 10 commandements de Liem Hoang Ngoc sont vraiment pas terribles, on dirait de la propagande bas étage, surfant sur l’anti sarkozisme ambiant juste pour vendre son livre mais y a surement un fond de verite ;-)

  • J’imagine bien qu’à un niveau local,le plus souvent, un français d’origine asiatique va logiquement se sentir français (sa nationalité) avant d’être européen (qui n’est même pas une nationalité).Mais pour la communauté asiatique dans sa globalité, diverse dans son fond et dans sa forme, ça n’a rien d’évident… Là, on a quand même un fait politique concret assez atypique qui donne au moins à réfléchir…

    En dehors du sujet, pour répondre à ta question :
    - oui, reformulé, je lutte contre un mépris (voire un racisme) qui m’apparait dédié aux asiatiques en France et contre le sentiment d’impunité le concernant.
    - oui, effectivement, je ne me reconnais pas dans la propagande « Black Blanc Beur » (et je serais bien étonné si tu me disais que ce n’est pas ton cas…)

    Pour moi, ce ne sont pas deux concepts indépendants puisque définir la France comme BBB c’est comme nier l’existence, l’importance de la communauté asiatique française et en particulier celle du français d’origine asiatique. Autrement dit ce que j’appelle la propagande BBB participe activement à la non reconnaissance du français d’origine asiatique et de la communauté asiatique française dans sa globalité. Il y a interaction entre ces 2 concepts.

    Ah non, je ne voudrais pas d’une « France black blanc beur jaune » car ces expressions « black beur » (noir et arabe sont des insultes?) sont « chargées » de l’une des choses les plus dramatiques pour la France : l’instrumentalisation du racisme. Je préfère « France diverse » par exemple qui ne donne pas une vision, une définition erronée de la France…

    L’idée générale du blog c’est d’abord de laisser une trace pour rétablir la vérité sur la question de la diversité. Le pan asiatique n’est pas une légende urbaine… Ici on trouve notamment des français d’origine asiatique qui ont été performants, ont fait des choses intéressantes, qui mériteraient largement plus de médiatisation mais curieusement n’y ont pas droit (et pas de médiatisation n’est pas sans conséquence…).

    Merci pour ton commentaire, tes encouragements. A bientôt.

  • C’est vrai que c’est assez remarquable que le premier député d’origine asiatique se soit retrouve député européen.
    D’un autre cote, le fait que lui, d’origine vietnamienne, représente la France face aux autres pays européens, est d’une certaine manière plus significatif que s’il s’était retrouve a l’assemble nationale représentant Paris XIII ;-) .

    Et oui, tu as raison, je ne me retrouve pas du tout dans cette « France BBB ». Cependant la formule en elle-même ne me choque pas (mis a part l’effrayant conformisme intellectuel autour du concept) car en France la population immigrée noire africaine et magrébine est la plus nombreuse et la plus visible.

    Je comprends que tu veuilles que les gens reconnaissent la valeur de l’immigration asiatique mais personnellement je pense que c’est déjà le cas : les asiatiques ont une réputation de gens travailleurs, discret, respectueux des autres et réussissant dans les études et professionnellement. Pourquoi cette réputation ? He bien parceque… c’est vrai (la plupart du temps)! C’est déjà une belle reconnaissance non ?
    Si les statistiques ethniques existaient comme aux Etats-Unis, on y verrait des choses intéressantes je pense (mais j’avais oublie qu’en France, les noirs, jaunes ou blancs non ca n’existe pas parceque il n y a qu’une race humaine!).

    Ce qui me gêne un peu quand tu revendiques un droit a être médiatisé c’est que ca me rappelle tous ces discussions sur la discrimination positive, les quotas, les gens qui crient au racisme des blancs au moindre prétexte, les discours « c’est la faute au système » etc. Car cela nous place en victime, comme si la France avait une « dette » envers nous. Ne nous rabaissons pas a quémander quelconques avantages ou supposées dettes au nom d’un racisme anti-asiatique (on ne parle pas des polonais ou des espagnols non plus). Que les autres fassent ce qu’ils veulent, nous n’avons pas besoin de ca pour nous en sortir et faire notre bout de chemin.

    Et puis on ne va pas le nier, nous sommes assez portes sur les études « techniques », Nos parents pensaient d’abord a mettre du pain (ou du riz plutôt !) sur la table et a construire des bases solides dans leur pays d’accueil. La 1ere génération d’immigres vietnamiens s’est donc dirigée vers des professions stables d’ingénieurs, médecins, commerce etc plutôt que le monde plus volatile des médias et du spectacle et vont pousser leur enfant à faire de même.
    Donc je dirais cette quasi absence des médias est un peu de notre fait aussi. Mais j’ai l’impression que ça commence à changer avec des noms asiatiques commençant a apparaître chez les journalistes, les artistes, les designers de mode etc. Et aussi grâce a des gens comme toi qui expose la contribution des français d’origine asiatiques a notre société.

    CECI ÉTANT DIT : je ne ferme pas les yeux sur les moqueries et les allusions douteuses dont les asiats font l’objet (surtout les mecs), un peu dans l’indifférence générale d’ailleurs. Sans oublier les insultes ouvertement racistes qui dans mon cas provenaient malheureusement toujours de noirs et d’ara… heu… pardon de « jeunes ». Mais ceci est un autre débat…

    Houla désolé, je m’étais pas rendu compte que j avais écrit un tel pavé!

  • Je partage la quasi totalité de ton propos.

    Concernant les minorités visibles je pense également qu’on aurait des surprises avec des statistiques ethniques… A mon avis les gens de couleur noire et jaune sont sous évaluées (en nombre) et les personnes d’origine maghrebines surévaluées. Je pense qu’aujourd’hui il a plus d’asiatiques qu’on veut le laisser entendre et beaucoup plus de personnes noires que de personnes asiatiques et maghrebines réunies. mais bon, en l’absence de statistiques officiellles, d’un organisme indépendant, tout n’est que spéculation (même si on nous présente de drôles de vérités et la différence de traitement médiatique (concernant les différents pans de la diversité française) n’aide pas a y voir clair…).

    C’est vrai que « l’asiatique » conserve bonne réputation, des clichés positifs (assez justifiés c’est vrai) malgré une certaine politique de dénigration médiatique. Les médias (tel que le JT France 2, la référence dans le domaine) sont une chose, Les français une autre. Les gens jugent par eux-même au quotidien, heureusement. La situation pourrait être bien pire… (J’aime à dire : la propagande en France a ses limites)

    C’est vrai qu’une position victimaire est risquée. Le tout c’est de trouver un bon équilibre entre souffrir en silence (et j’ai vu plus d’une personne souffrir…) ce qui favorise l’impunité et devenir extrémiste en réclamant la justice par la force. Mais clairement il ne faut pas se complaire dans la plainte.

    A mon avis, une bonne solution (à bien formaliser dans l’avenir) est de fournir une réponse « à l’asiatique » c’est à dire qui se démarque de celles apportées pour les communautés noires et maghrebines (très mitigées au final en terme de résultats concrets si on passe outre les faux semblant médiatiques), situées entre les 2 pôles extrêmes évoqués. Donc ne pas rentrer dans le jeu classique de la victimisation.

    Pour le moment la réponse asiatique apparaît comme : « on s’en fout bande de cons ». Ce qui n’est ni la meilleure ni la pire réponse. Mais on peut faire mieux car il y a quand même des victimes dans l’histoire.

    Je partage l’idée qu’on doit quoi qu’il en soit avancer (c’est moins risqué de compter sur soi…).

    Je perçois aussi un début de changement : des personnalités médiatiques asiatiques émergent peu a peu.
    Merci, mon humble contribution vise ce but : participer à ce phénomène d’émergence.

    Les choses progressent petit à petit mais d’une manière ou d’une autre toutes ces manifestations de racisme ordinaire trouveront leur réponse et ne resteront pas toujours noyées dans un silence de complaisance. Elles pourraient par exemple faire l’objet de livres, de films, de séries TV (et pas forcément français…). En fiction, il n’y a jamais prescription.

  • Les asiatiques sont des gens plutôt réservés, ce qui explique aussi en parti l’absence dans les médias. Une chose est claire, l avenir de la France se fera indéniablement avec sa diversité. Les politiques auront beau à reculer cette échéance mais rien ne pourra arrêter la réalité.

Laisser un Commentaire




jean's blog |
Agrocarburants, un réel inv... |
Un pékin dans la ville |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Salles la Source - le lien -
| découvrir la nouvelle
| des sujets et des opinions