AZOUZ BEGAG PROPAGANDISTE ET XENOPHOBE?…

« «Dans 10 ans, on sera entouré de Chinois, alors il faudra que l’on se serre les coudes, les Français, les Arabes et les Africains, afin de protéger notre identité.»

«Je veux aller parler directement avec ceux qui choisissent Le Pen à cause des Arabes qui volent les autoradios ou qui veulent construire des minarets à Zurich ou Lausanne»

Brice Hortefeux, «ce franchouillard xénophobe qui, pendant le Conseil des ministres, mimait le geste de m’égorger» »…

La source :  »Choc : L’identité nationale selon Azouz Begag (: sans les chinois (titre changé)) »( ici) du blog de François Desouche.

Un des commentaires sur ce blog :
« Imaginons un francais de souche dire : {note made in France : l’idée apparaît valide que cela soit pour un humoriste (qui n’est pas la profession d’Azouz Begag…) ou pas, le cas de Patrick Sébastien évoqué sur ce même blog faisant jurisprudence…}

«Dans 10 ans, on sera entouré d’Arabes et d’Africains alors il faudra que l’on se serre les coudes, les Français et les Europeens, afin de protéger notre identité.»

Reaction probable: la une du 20h pendant une semaine, avec indignation de toute la gauche et une partie de la bien-pensance de droite, MRAP, SOS Escrocs, Licra…etc qui feront trainer l’individu devant la justice apres moult insultes et un lynchage en regle.
Les journalistes auont les yeux qui petilleront et les medias en feront leur une.

Azouz Begag, arabe:

«Dans 10 ans, on sera entouré de Chinois, alors il faudra que l’on se serre les coudes, les Français, les Arabes et les Africains, afin de protéger notre identité.»

Reaction: aucune.
C’est ce que l’on doit appeller surement la discrimination positive. »…(voir ici)

L’article d’origine dans son intégralité sur un forum jeuxvideo.com : ici

21/12/09

Remarques made in France :
- le million d’asiatiques de France (dont une bonne partie d’origine chinoise) appréciera…
- Cette déclaration est digne d’Envoyé spécial… 
- Les propos douteux concernant les asiatiques, les chinois en particulier, ne seraient jamais du racisme? Vraiment étrange le pays de l’absurde…
- Le 2 poids 2 mesures une grande spécialité locale appliquée à tout : la justice, la démocratie, la liberté d’expression, la religion, le racisme, la pédophilie… Ne serait-ce pas l’un des facteurs qui  détermine le mieux la France d’aujourd’hui?

Rappels :
La face asiatique qu’on aime montrer à la télévision française…

Le chinois pour bouc emissaire…

2 poids 2 mesures à la française…

Tout ce qui est jaune n’est pas chinois…

Le droit de propagande…

Quand Dieudonné traite du racisme anti-chinois…

Vicent Moscato sur RMC, un symbole du racisme anti-asiatique made in France…

Le tabou français concernant le racisme…

Made in France…

12 Réponses à “AZOUZ BEGAG PROPAGANDISTE ET XENOPHOBE?…”


1 2
  • J’ai également écrit au MoDem pour avoir des explications en tant qu’adhérente.
    Je n’ai toujours pas de réponse.
    Je ne sais plus pour qui voter.
    La plupart des partis politiques n’aimant les étrangers ou français d’origines étrangères que s’ils restent en bas de l’échelle ou assistés (surtout le PS).
    C’est tout même dommage que ce soit un site proche du FN qui relaie cette information. En regardant les divers forums j’ai remarqué que ce sont souvent les gens qui se disent de gauche (forum Libé, Nouvel Obs , Marianne )qui font les remarques les plus racistes envers les asiatiques. Ce sont les mêmes qui , croyant avoir le monopole du coeur, font des leçons de morale à tout le monde.

    http://www.chine-informations.com/forum/?start=3&id=20249&action=fiche

    Très bonne année à tout le monde avec un peu d’avance.

  • Nguyen Made in France

    Merci Kithy.

    Les actes, les propos de nombres de ces hommes et de femmes politiques (et de personnages médiatiques) témoignent d’un profond manque de sincérité concernant leurs rapports avec une personne d’origine étrangère. La tendance étant à vouloir imposer aux français un modèle, un idéal qu’ils n’arrivent pas eux-même à intégrer personnellement. Logiquement cela sonne très faux. Progressivement, continuellement ils se sont noyés dans une logique d’instrumentalisation. Le gros problème c’est qu’ils ont embarqué toute la France avec eux. L’état de son « Identité nationale » en témoigne…

    A développer un racisme, un mépris à plus grande échelle que ceux a qui a été attribué traditionnellement le titre de raciste officiel pour la France, ils en sont devenus on ne peut moins crédible (au moins sur la question) pour une grosse partie de la population (à force de voir s’enchaîner les absurdité, il finit par y avoir une prise de conscience). C’est là, l’un des fondements de la chute de crédibilité du journalisme français.

    Le pan asiatique de la France, son million d’individus est une illustration ambulante de leur hypocrisie, du 2 poids 2 mesures récurrent…

    C’est Made in France…

  • Un appel à la réaction :

    Dans 10 ans, on sera entouré de Chinois, alors il faudra que l’on se serre les coudes, les Français, les Arabes et les Africains, afin de protéger notre identité.

    L’ancien ministre Azouz Begag a-t-il fait preuve d’ironie, dans son interview au journal suisse « Le Temps », en prononçant cette phrase remplie de haine et de xénophobie à l’égard des ressortissants de la Chine et peut-être de tous ceux qui n’appartiennent pas à l’internationale « black, blanc, beur »; qui sont préoccupés par autre chose que par l’invective contre les citoyens exogènes. Y a-t-il de l’ironie dans cette déclaration imbécile? L’ironie suppose une distanciation critique et au moins la possibilité d’une double lecture. Il est difficile de voir une telle distanciation critique. Dans une très hypothétique invasion de Chinois et surtout, des races asiatiques (dont les anciens Indochinois de l’Indochine française, mobilisés comme leurs camarades africains dans les deux guerres mondiales, pour sauver la mère-patrie), l’ancien ministre fait appel de nouveau à une cohésion raciale qui a semblé avoir si bien réussi lors de la coupe du monde de football de 1998 (une équipe black, blanc, beur, qui reflète les fantasmes d’une Europe allant du pôle nord à l’extrême pointe de l’Afrique du sud et qui, surtout, ne devrait pas dépasser l’Arabie Saoudite) pour stigmatiser l’ensemble des citoyens d’origine asiatique et appeler à la haine de l’autre en invoquant un classement anthropologique débouchant sur un rêve d’unité ethno-culturelle qui serait le rêve d’une hypothétique civilisation islamo-chrétienne, s’étendant de la Finlande à l’Afrique du Sud.
    Nous demandons des excuses publiques de la part d’Azouz Begag sous peine d’être traduit devant la justice pour incitation à la haine raciale car nous estimons inexcusable qu’un ancien ministre de la République puisse se mettre ainsi en parfaite contradiction avec le préambule de notre Constitution (égalité de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion) et sollicite les suffrages de nos concitoyens rhônalpins. Nous demandons également à la direction nationale du MODEM de condamner fermement ces propos et de suspendre sa candidature aux prochaines élections régionales.

    Léon Nguyen
    Président de l’ADRI (association de défense des rapatriés d’Indochine)

  • Antoine Vielliard

    Bonjour,

    A la demande d’Azouz Begag je publie ci dessous un message de sa part qui clarifie son propos. Un message dans le même sens est adressé ce jour à l’Ambassade de Chine en France afin de rassurer ceux qui aurait légitimement pu se sentir blessés par des propos qui aboutissent à un contre sens une fois sortis de leur contexte.

    J’étais ce soir la a Pringy. Azouz Begag a clairement ridiculisé toute forme de xénophobie en rappelant que la xénophobie actuelle contre les musulmans et les arabes suivait des xénophobies passées contre les italiens et les polonais et précédait peut être de futurs appels de ces mêmes xénophobes contre les chinois demain !

    J’ai aussi contacté le journaliste du journal Le Temps qui a rédigé l’article, Christian Lecomte, qui ne comprend pas le sujet de cette polémique puisqu’il est explicitement mentionné qu’il s’agit de propos ironiques dans le texte de l’article.

    Il se trouve que ce message qui vise à créer une polémique artificielle a été posté sur différents forums de la communauté chinoise le même jour. A chaque fois par une personne qui venait juste de s’inscrire le jour même et dont c’était le premier message. Souvent en utilisant exactement les mêmes mots. Certains ont pu être blessés par une mauvaise compréhension des propos d’Azouz Begag… mais d’autres essaient d’entretenir une polémique artificielle a des fins politiques dans le contexte des élections régionales des 14 et 21 mars – des méthodes politiques pour le moins douteuses. Ce n’est pas notre conception de la politique au Mouvement Democrate. Il est préférable d’avoir des propositions et des idées plutôt que de tenter de créer artificiellement des polémiques stériles.

    Pour sortir par le haut de cette polémique artificielle, je vous propose de lire le Projet Humaniste du Mouvement Démocrate que vous retrouverez à l’adresse suivante :
    http://www.mouvementdemocrate.fr

    Cordialement,

    Antoine Vielliard
    Président du Mouvement Démocrate de Haute-Savoie
    http://antoinevielliard.hautetfort.com

    A tous ceux qui se sont sentis choqués par les propos qui me sont attribués dans le Journal Le Temps, je tiens à dire avec la plus grande fermeté qu’en aucune manière ils rendent compte de ma pensée quant à la Chine, le peuple Chinois et l’identité française. Ce je peux lire ici et là me fait mal, car mon propos avait la simple intention d’être ironique – ce que le journaliste n’a pas écrit – et qu’il visait à montrer que l’identité nationale française est une notion qui évolue avec les nouvelles populations qui arrivent dans un pays, dont les ressortissants Chinois, qui l’enrichissent, bien évidemment, comme mes parents l’ont fait il y a cinquante ans.

    Je suis surpris de voir que le journaliste qui a réalisé cette interview a mis en exergue une phrase totalement sortie de son contexte et qui traduit le contraire de ma pensée. Je rappelle que lors de mes deux années passées au ministère de l’égalité des chances, j’ai lancé un programme d’apprentissage du chinois dans les collèges de banlieue pour contribuer à ouvrir la France à ce puissant pays. L’ambassadeur de Chine nous a fait l’honneur de participer au lancement de ce programme en 2006. Tout ma vie, j’ai combattu le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie. Ce n’est pas à 52 ans que je vais changer de cap. De nouveau, je demande à tous ceux qui ont mal interprété les mots qui m’ont été attribués de croire à l’estime profonde et l’amitié que je porte au peuple Chinois.

    Azouz Begag, ancien ministre.

  • Nguyen Made in France

    Quand le modem se désolidarisera clairement du modèle propagandiste « Black Blanc Beur » qui est clairement présent dans les propos d’Azouz Bégag, ironie ou pas (qui est de toute façon de mauvais goût), alors ce mouvement pourra commencer à mériter le respect.

  • Tu es un peu dur là.
    Je crois que ce mouvement mérite respect et encouragement.
    Le modèle “Black Blanc Beur” est surtout véhiculé par les médias traditionnels et le PS non ?

    Je ne partage pas pour autant le choix de A Begag comme chef de file aux prochaines élections régionales.

    @ Antoine Vielliard:
    Il ne faut pas non plus accuser les autres partis politiques d’entretenir cette polémique.
    A Begag et le journaliste qui l’a interviewé sont les seuls responsables.

  • Nguyen Made in France

    Ce modèle est effectivement avant tout véhiculé par des médias comme le JT de France 2, Envoyé spécial ou encore Le Parisien (je note un effort positif visible du JT de TF1, de Canal + et du quotidien gratuit 20 minutes en particulier) et par le PS (l’UMP (Nicolas Sarkozy notamment) et le Modem ne faisant pas grand chose contre…). De mon point de vue, François Bayrou « surfe » sur ce modèle.

    « alors ce mouvement pourra commencer à mériter le respect » : oui, la formulation est un peu rude… mais l’idée est là.
    Reformulé autrement : « Si le Modem, son dirigeant principal en particulier, ne surfait pas sur ce modèle, il serait plus respectable. »

  • Antoine Vielliard

    @Kithy

    Le journaliste du temps n’a recu aucun commentaire de lecteur… car la lecture de l’article est très clair. La confusion vient simplement lorsqu’une phrase isolée est introduite par un titre qui laisse penser qu’Azouz Begag serait xénophobe ou aurait prononcé des paroles xénophobes. On introduit un biais dans la lecture qui crée la confusion.

    Je vous invite à jeter un coup d’oeil sur le profil facebook de Lee Huang l’initiateur de cette polémique : aucun amis, profil créé juste le jour ou il poste ce message, et il reposte ce message sur les groupes de fan de Royal, Besancenot, du PS et du NPA… malheureusement cela relève bien de la tentative de manipulation politique.

    bien amicalement,

    Antoine Vielliard

  • Quel que soit le motif de diffusion des uns ou des autres le problème est déjà là à l’origine :
    « A tous ceux qui se sont sentis choqués par les propos qui me sont attribués dans le Journal Le Temps, je tiens à dire avec la plus grande fermeté qu’en aucune manière ils rendent compte de ma pensée quant à la Chine, le peuple Chinois et l’identité française. Ce je peux lire ici et là me fait mal, car mon propos avait la simple intention d’être ironique – ce que le journaliste n’a pas écrit – et qu’il visait à montrer que l’identité nationale française est une notion qui évolue avec les nouvelles populations qui arrivent dans un pays, dont les ressortissants Chinois, qui l’enrichissent, bien évidemment, comme mes parents l’ont fait il y a cinquante ans.

    Je suis surpris de voir que le journaliste qui a réalisé cette interview a mis en exergue une phrase totalement sortie de son contexte et qui traduit le contraire de ma pensée.  »

    Le texte du quotidien suisse en lui-même, le propos qu’il contient pose problème. Azoug Begag dénonce le fait que cela ne traduit pas sa pensée, mais il ne dit pas ce qui est faux dans le texte… C’est la forme, comment il a été présenté qui lui pose problème, ce que le journaliste a jugé essentiel de garder. Ceux qui sont vraiment choqués par le texte l’ont lu en entier (il n’était pas caché ce texte, le mot « ironique » est écrit à la fin), ne se sont pas arrêté à un titre (il ne faut pas les prendre pour plus bêtes qu’ils ne sont) et y ont trouvé un problème de fond…

    Prononcer la phrase suivante (même avec ironie) « Dans 10 ans, on sera entouré de Chinois, alors il faudra que l’on se serre les coudes, les Français, les Arabes et les Africains, afin de protéger notre identité. », quand on est un homme politique représentant la France, je trouve cela choquant tout particulièrement vis à vis des français d’origine asiatique. Et le contexte présent de la France agrave la portée de ces mots.

1 2

Laisser un Commentaire




jean's blog |
Agrocarburants, un réel inv... |
Un pékin dans la ville |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Salles la Source - le lien -
| découvrir la nouvelle
| des sujets et des opinions