Archive mensuelle de avril 2011

L’ALLEMAGNE ET PHILIPP ROSLER…

L’article de Patrick Saint-Paul pour Le Figaro :

philipproesler3.jpg

Le ministre allemand de la Santé, Philipp Rösler, a annoncé sa candidature à la présidence du Parti libéral, mardi dernier, lors d’une conférence de presse à Berlin. Crédits photo : © Tobias Schwarz / Reuters/REUTERS

Philipp Rösler, le jeune ministre de la Santé d’origine vietnamienne, devrait prendre la tête du FDP et accéder au rang de vice-chancelier d’Angela Merkel.

L’orphelin d’origine vietnamienne s’est mué en enfant prodigue de la politique allemande. Les libéraux du FDP ont choisi le jeune ministre de la Santé, Philipp Rösler, pour succéder à Guido Westerwelle à la tête du parti. Rien ne devrait empêcher sa désignation formelle lors du congrès fédéral du FDP le 13 mai à Rostock. Ce chirurgien âgé de 38 ans, qui avait 9 mois lorsqu’il fut adopté par un couple allemand dans un orphelinat au Vietnam et qui a connu une ascension politique éclair deviendra alors le nouveau vice-chancelier d’Angela Merkel. D’ici là, Rösler n’aura pas une seconde à perdre pour s’acquitter de sa tâche herculéenne: tenter de redonner une cohérence à un parti en lambeaux.

Certains observateurs berlinois doutent que le jeune ministre au visage poupin ait le cuir assez épais pour s’imposer aux côtés d’Angela Merkel. Surnommée la «veuve noire», la chancelière a éliminé les uns après les autres tous les hommes politiques qui présentaient un danger. Et elle prépare sereinement l’arrivée de son quatrième vice-chancelier. «En politique il faut devenir méfiant et s’endurcir. On peut naturellement le faire si l’on trouve cela plaisant», affirme Rösler… Lui, le surdoué en politique ne fera pas comme les autres.

En prenant la tête du parti, il se rapproche de son objectif personnel: sortir de la politique à 45 ans. Entré au parti libéral en 1992, il exerce comme chirurgien en cardiologie jusqu’en 2003, date à laquelle il est élu au Parlement régional de Basse-Saxe (nord). Rösler accédera à la présidence du FDP à peu près au même âge que Guido Westerwelle, son mentor en 2001. Il a été tour à tour ministre de l’Économie du land de Basse-Saxe, puis vice-chef du gouvernement de ce même État avant d’entrer au gouvernement fédéral à l’issue des élections de septembre 2009.

Un pragmatique

Rösler est en mission à Berlin, où il dort dans une sorte de lit de camp dans son bureau. Restée à Hanovre, sa femme lui envoie régulièrement des vidéos et des photographies de leurs filles jumelles. Le nouveau patron des libéraux veut «offrir un nouveau départ au FDP». Son prédécesseur, Guido Westerwelle, avait fait du FDP un parti à thème unique, misant toute sa stratégie sur les baisses d’impôts. Elles n’ont jamais vu le jour à cause de la crise. Westerwelle avait décroché un score historique de 14,6% pour le FDP aux législatives de 2009, avant de le faire sombrer à 3% dans les derniers sondages: en dessous du seuil fixé à 5% pour siéger au Bundestag. Arrogant et dépourvu de bon sens politique, Westerwelle n’a pas convaincu en tant que chef de la diplomatie allemande.

Rösler est tout l’inverse. Ce travailleur sérieux, qui n’hésite pas à manier l’autodérision, n’est pas un libéral dogmatique. Il se considère comme un «libéral-social»… presque un hérétique. Pour lui la «solidarité est un fondement du libéralisme». Au ministère de la Santé, le chirurgien en cardiologie avait surpris en prenant à rebrousse-poil le lobby pharmacologique. Rösler devra user de son pragmatisme pour remettre son parti en phase avec la société et lui redonner une identité lisible. Ce défenseur des libertés individuelles sera surveillé de près par les partenaires européens de l’Allemagne. Sous l’impulsion de Westerwelle, le FDP, traditionnellement proeuropéen, avait adopté une ligne dure sur les plans de sauvetage de pays de l’eurozone en difficulté, très impopulaires en Allemagne. Mais les libéraux n’avaient pas marqué le moindre point et avaient brouillé leur image.

http://www.lefigaro.fr/international/2011/04/06/01003-20110406ARTFIG00692-les-liberaux-allemands-se-choisissent-un-nouveau-chef.php

Un merci à Kithy

Rappel :
http://madeinfrance.unblog.fr/2009/10/27/phillip-rosler-le-1er-ministre-allemand-dorigine-non-europeenne/

08/04/11




jean's blog |
Agrocarburants, un réel inv... |
Un pékin dans la ville |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Salles la Source - le lien -
| découvrir la nouvelle
| des sujets et des opinions