Archive pour la Catégorie 'Actualités'

Page 2 sur 9

RACISME ANTI-CHINOIS ET POLITIQUEMENT CORRECT…

Aux questions : qui sont les racistes anti-chinois ou anti-asiatiques? Comment oeuvrent-ils? Selon quelle logique, quelle idéologie, dans quel système?  Qui leur permet d’agir? l’article de Louis Haushalter  permet de formaliser des réponses, de faire un point :

« En France, rire «des jaunes», faire des jeux de mots sur leur apparence physique ou brandir la «menace» chinoise ne soulève pas l’indignation générale.

 Dans sa chronique économique du 16 mars, le journaliste Jean-Louis Gombeaud parle de la Chine qui va se mettre à exporter des TGV. Et conclut par cette phrase: «Rien à faire, les Chinois ne se sentent plus bridés», provoquant les rires dans le studio de RTL. Même prononcée sur un média national, ce genre de remarque est passée comme une lettre à la poste. Après tout, il ne s’agit que d’une blague potache comme il s’en dit tant dans la vie quotidienne. Pourtant, Jean-Louis Gombeaud aurait-il osé la même boutade –portant sur l’apparence physique– s’il avait parlé des habitants du Maghreb ou de l’Afrique subsaharienne? »


« Le 20 juin dernier, plus de 8.500 personnes, pour la plupart issues de l’immigration asiatique, avaient manifesté à Belleville pour dénoncer des violences de plus en plus fréquentes subies par leur communauté. Les associations avaient alors évoqué des «fantasmes» sur les Chinois plutôt que des agressions racistes. Pourtant, «la population chinoise à Belleville mais aussi dans d’autres quartiers comme Aubervilliers est victime de violences justement parce qu’elle est chinoise», affirme Olivier Wang, secrétaire de l’Association des Jeunes chinois de France (AJCF). Le racisme anti-chinois est même «un phénomène qui augmente, affirme-t-il: il y a de plus en plus de violences et de stigmatisations».
Il convient cependant de distinguer le racisme violent mais marginal d’un sentiment d’hostilité plus latent qui grandirait depuis peu dans la société française, alors que les premiers immigrants chinois sont pourtant arrivés il y a plus d’un siècle. Emmanuel Ma Mung constate une évolution:

«Il se produit depuis quelques années un changement dans les représentations que la société française peut avoir des Chinois. Auparavant, c’était un groupe sans histoire, sans problème, qui ne faisait pas parler de lui. Aujourd’hui, on a un changement progressif qui est un concours de phénomènes assez compliqués.» »

« Alain Jakubowicz maintient que le racisme anti-chinois ne constitue pas l’un des grands problèmes à venir. D’abord parce que la population chinoise arrivant en France est plutôt «de qualité»: «Si l’on avait des boat people, mon approche serait évidemment différente.» Ensuite parce que ce type de racisme n’a pas de fondements idéologiques ou historiques, il est plutôt conjoncturel: ce ne sont pas des théories sur la supériorité d’une race ou les mauvais souvenirs de la colonisation qui le justifient, mais plutôt une méfiance envers la population d’une nouvelle grande puissance dont on sait finalement peu de choses. Or, «l’ignorance est l’un des terreaux sur lesquels le racisme se développe».

C’est pourquoi Alain Jakubowicz n’est pas très inquiet pour «les jaunes». «Le tiercé gagnant de la lutte contre le racisme reste les « valeurs sûres » que sont la communauté arabo-musulmane, les noirs et les juifs», sourit le président de la Licra.  »

 http://www.slate.fr/story/31567/racisme-anti-chinois

18/12/10
 

LE RACISME ANTI-ASIATIQUE EN FRANCE : TEMOIGNAGE…

Dans un post intitulé « Le racisme anti-Asiats, c’est si facile… », Prosith Kong fait état de sa propre expérience du racisme anti-asiatique en France.

Morceaux choisis :

« Les remarques, du genre « face de citron » ou « mangeur de chien », j’en ai entendu. Pour moi, ce sont des brimades, des injures. Pour les autres, des « plaisanteries ». Sauf que, là où j’ai grandi, on ne va pas plaisanter avec Mamadou, hein, mais avec le Chinois de service. »

« Ainsi, pour ne pas qu’on se moque de moi, j’ai ignoré pendant toute ma scolarité un Chinois venu du Chine. Pourtant je voyais bien qu’il cherchait une solidarité auprès de moi. Aujourd’hui, je regrette profondément de l’avoir laissé, lui aussi, seul dans son coin. Plus tard, au lycée, l’ambiance est devenue plus mature, même s’il y avait parfois des « chintok », des « jaune d’œuf » de lancés.

J’ai pu constater que mes amis  « blancs » préféraient me taquiner, moi, à propos de mes origines. Jamais ils n’auraient oser charrier un « Algérien » ou un « Malien » ! La peur, sans doute… »

« Oui, « on » est silencieux, « on » est moins nombreux, « on » est tolérant. La manifestation des Asiatiques de Belleville, au mois de juin dernier, a laissé paraître un certain ras-le-bol contre l’insécurité et le racisme. Oui, le racisme, ce grand mot qui effraie tout le monde. Quand des petits cons s’en prennent spécialement à des personnes qui ont les yeux bridées, c’est quoi, sinon du racisme, alimenté chez certains par une paranoïa ? »

« Je ne me souviens pas avoir entendu la moindre réaction de SOS Racisme ou de la LICRA suite aux propos d’Azouz Begag, qui disait : « Dans dix ans, on sera entouré de Chinois, alors il faudra que l’on se serre les coudes, les Français, les Arabes et les Africains, afin de protéger notre identité. » Black-Blanc-Beur ? Ah bah tiens, je crois qu’ils nous ont oubliés, là aussi.

Actuellement sur Facebook, on peut trouver un groupe intitulé « 2 milliards de Chinois en 2010, il serait temps qu’ils apprennent à s’enculer » (plus de 25 000 membres). Certes, c’est juste de l’humour, c’est pour plaisanter. Mais que dirait-on si, au lieu du mot « chinois », c’est le mot « musulman » qui apparaissait ? Devrions-nous aussi avoir un CRAN ou un CRIF ?  »

L’intégralité de son post : ici

23/11/10

A revoir :
Les agressions récurrentes ciblant des chinois de Paris traitées par France 3 et CCTV France :
http://madeinfrance.unblog.fr/2010/06/22/les-agressions-recurrentes-ciblant-les-chinois-de-paris-traitees-par-france-3-et-cctv-france/

« On sait pas vraiment si c’est des Chinois ou des Tibétains, toutes ces faces de citrons! » à France 2 (Elise Lucet et ses collègues n’ont pas entendu, problème d’oreillette…)
http://www.programme-tv.net/news/tv/1304-journaliste-france2-accuse-racisme/

L’analyse du racisme anti-asiatique par Georges Yang :
http://madeinfrance.unblog.fr/2010/01/23/analyse-du-racisme-anti-asiatique-made-in-france/

Azouz Begag propagandiste et xénophobe?
http://madeinfrance.unblog.fr/2009/12/28/azouz-begag-propagandiste-et-xenophobe/

 

 

LE DEFI DE HOURTH…

A voir : le reportage « Le défi » de l’émission Sept à huit.
http://www.wat.tv/video/defi-378kp_2flv7_.html

21/11/10

Revoir Hourth au concours Incroyable talent :
http://madeinfrance.unblog.fr/2008/10/09/hourth-incroyable-talent-made-in-france/

03/10/08

LE RECENSEMENT DES CHINOIS PAR JEREMY FERRARI…

Image de prévisualisation YouTube

17/11/10

« L’ASIATIQUE » ET « LA DIVERSITE »…

 

Le coup de gueule de Marc Cheb Sun, directeur de la rédaction de Respect mag :

« Ce jour-là un important Groupe du Service Public réunit à l’Unesco (quand même !) une tribune conséquente (pas moins de 11 participants) pour disserter place des minorités devant un public attentif et nombreux. On arrive, on s’installe, la tribune est encore vide, le présentateur attend, sourire aux lèvres. Jusque-là tout va bien. Mot de bienvenue (normal), remerciements. Introduction de la thématique : comment représenter chacun (et chacune bien sûr, mais là c’est moi qui interprète).

Place aux conférenciers : patrons de médias, journalistes, citoyens engagés, sociologues, 11 à se presser sur la petite estrade. Aujourd’hui on affiche la diversité, donc, sur le podium, tous sont noirs et arabes. Mon voisin, asiatique, fait grise mine : il devra attendre un autre colloque. Ils sont tous là? Oui, tous, on peut commencer. Mais, tout d’un coup, apparaît un problème à certains dans la salle (et surtout certaines)… Euh, y’a comme une erreur, un oubli (?), quelque chose d’absurde, vous voyez? Non? Vraiment pas? Cherchez bien… 11 costumes, 11 cravates (bon en version décontract’ aussi), 11 caleçons, 11 mecs, 11 keums, 11 messieurs, 11 bonhommes… 11 hommes quoi ! 11 sur… 11. Ils se saluent, se sourient, se congratulent, se contredisent, « s’entrecomplètent ».. « J’aime moyennement le mot diversité » nuance l’un d’entre eux, « je préfèrerais… »

Là, une femme lève la main (quelques quinquas dans la salle ont une pensée émue pour le MLF qui aurait, il y a 30 ans, torpillé l’estrade). Donc la dame lève la main. Généreusement, l’animateur lui donne la parole. « Je trouve étrange d’entendre parler diversité à la tribune avec seulement la moitié du monde représentée » (Mao disait « moitié du ciel », paix à son âme). Chuchotements dans la salle. Et là, une deuxième femme lève timidement la main. « Euh, moi, j’étais prévue. D’ailleurs je suis sur le programme (bruit de papiers froissés : tout le monde vérifie). Mais… on m’a oubliée ».

Et après quelques plates excuses, le fil reprend! Ces messieurs continuent comme si de rien n’était. Mon voisin asiatique regarde la dame avec un sourire solidaire. Le colloque se poursuivra. A l’accueil, tout le monde est content. Place aux petits fours. « Les choses progressent, quand même » commente un invité à l’hôteSSE. Oui, c’est sûr… Et une coupe de champagne, ça aide toujours! « 

Tribune parue sur Auféminin.com

http://www.respectmag.com/2010/11/10/la-recherche-de-nouveaux-hommes-4514

10/11/10

G2 : RAP BATTLE HU JINTAO VS BARAK OBAMA…

Image de prévisualisation YouTube

10/11/10

VICTOIRE PAR L’INSTRUCTION DES ENFANTS D’ASIATIQUES…

lesenfantsdasiatiques.jpg

Pour les chercheurs, la culture d’origine, la valorisation de la réussite, ou encore la calligraphie semblent contribuer au succès des enfants d’Asiatiques. (Crédits photo: Patrick Bernard/AFP)

 » Dis-moi qui sont tes parents, je prédirai ton destin, semble dire l’enquête Trajectoire et Origines (TEO), qui s’appuie sur un large échantillon d’immigrés et d’enfants d’immigrés. Les statistiques présentées ce mardi par l’Ined sont implacables. Les enfants d’Asiatiques connaissent une éclatante réussite scolaire. La moitié des femmes descendantes d’Asiatiques (entre 18 et 50 ans) sont diplômées du supérieur contre 37% pour l’ensemble des Françaises. Les hommes survolent également les classements, avec près de 47% de diplômés du supérieur.

Aux États-Unis, les chercheurs analysent les performances des Sino-Américains depuis des années. La culture d’origine, la valorisation de la réussite, notamment financière, ou encore la calligraphie semblent contribuer à leur rayonnement, selon Peter Kwong, professeur à l’université de Hunter, à New York. En France, les démographes se penchent tout juste sur la réussite des enfants de Vietnamiens, Laotiens, Cambodgiens, de Chinois… Ils semblent échapper au déclassement souvent subi par leurs parents.

Car la migration a son cycle, observé dans tous les pays: la première génération peine à valoriser ses diplômes, perd en statut social. Les enfants rattrapent la société d’accueil. La troisième génération émerge vraiment. »

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2010/10/19/01016-20101019ARTFIG00648-la-formidable-reussite-scolaire-des-enfants-d-asiatiques.php

20/10/10

LA HAINE DU POKEMON…

 

« Dans le RER « A » comme « affligeant », même topo, mais souffre-douleur différent. Cette fois, c’est à un jeune homme d’origine asiatique qu’un usager s’en est pris. Le jeune homme était assis sur un strapontin quand une femme lui lance violemment : « Hey ! Le Pokémon, lève-toi ». « C’est à moi que vous parlez ? », demande, interloquée, la personne prise à partie. Pour toute réponse, elle obtient : « Je devrais te cracher dessus ! » Le tout dans l’indifférence générale. « 

Source

Observé par Chinois made in France.

21/10/10

HONGYAN PI, LA REFERENCE DU BADMINGTON FRANCAIS…

hongyanpi.jpg

A quelques jours du coup d’envoi des championnats du monde de badminton, qui pour la première fois se déroulent à Paris, la meilleure chance de médaille tricolore et actuelle n°5 mondiale, Hongyan Pi, est impatiente à l’idée de se frotter aux meilleures spécialistes du genre. [...] Je vis ici, à Paris, et joue avec l’équipe de France depuis longtemps (2003, ndlr). Je suis très fière de pouvoir jouer sous les couleurs de la France. [...]L’objectif est d’aller chercher une médaille.

Vous avez une revanche à prendre aussi après les Jeux Olympiques de 2008 (battue en quarts de finale par Zhang Ning, la futur lauréate du tournoi et tenante du titre, sur le score 21-19 au troisième set, ndlr) ?
J’étais bien préparée pour cette compétition, mais j’ai mal joué en quart de finale. La fille qui m’avait battue à Beijing a arrêté depuis.

Vous pensez le titre accessible ?
Les adversaires ont changé, les anciennes ne sont plus là. C’est vrai que les Chinoises restent très jeunes et que la Danoise Rasmussen est très forte. Tout dépendra de moi. [...]

Vous ressentez cette impression d’être le fer de lance du badminton français ?
Aujourd’hui, il manque des professionnels et des têtes d’affiches. Brice (Leverdez, n°1 français, ndlr) et Matthieu (Lo Ying Ping, ndlr) ont beaucoup progressé, et je pense que des jeunes arrivent et sont assez remarquables. Il y a un bel avenir. Il faut garder cette bonne base. Le badminton est très peu médiatisé en France à l’inverse du continent asiatique. Paris organise ces championnats, c’est bien pour la communication et la presse. Cela peut permettre d’attirer de nouveaux licenciés malgré le manque de connaissances du haut niveau.

Qu’en est-il justement à propos de ce public français ?
Les Français ont une image pas très professionnelle du badminton. Ils le voient plus comme un sport de loisir. Ce sont surtout les licenciés qui assistent aux matches. Beaucoup de places ont été vendues pour ces championnats et c’est bien pour notre sport. Le public voit bien le jeu, il appréciera la vitesse grâce à la proximité des gradins. La présence de la télévision serait bien pour diffuser les matches à tout le monde (Eurosport est le diffuseur officiel de la compétition, ndlr). Le badminton manque de diffuseurs en France.

En quoi le public français est-il différent du public asiatique ?
Le public français soutient tout le monde. Là-bas, les Asiatiques supportent beaucoup plus leurs joueurs, et rendent donc la tâche des visiteurs beaucoup plus difficile.

Source : sports.fr

20/08/10

VUE SUR LE NET, LES MEDIAS FRANCAIS…

Vous pouvez placer ici, en commentaire, des articles ou des morceaux d’articles
(avec leurs liens) qui vous apparaissent intéressants pour ce blog.

Ils  resteront visibles tels que vous les aurez présentés,
et pourront éventuellement être traités pour générer une publication.

Bonne journée…

Made in France…

Derniers commentaires :

Pour 2014, un hôtel en France interdit aux touristes chinois…

http://madeinfrance.unblog.fr/2010/08/20/vue-sur-le-net-les-medias-francais/comment-page-8/#comment-3830

12345...9



jean's blog |
Agrocarburants, un réel inv... |
Un pékin dans la ville |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Salles la Source - le lien -
| découvrir la nouvelle
| des sujets et des opinions